A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z #

FAF LARAGE lyrics : "Le Destin n'a pas de Roi"

ft. Shurik'n

Refrain:

Je pars de rien t'arrives à tout
Ou est-ce l'inverse? Ma foi
Le destin n'a pas de loi

Je pars de tout t'arrives à rien
Ou est-ce l'inverse? Ma foi
Le destin n'a pas de Roi


FAF LARAGE
Je viens d'déposer une fille, une bombe un coup fumant

C'est fou c'que j'plais, poto en c'moment
Physique? Nan, t'es fou c'est faux ça j'le sais
Un p'tit gros, bronzé, qui louche et fauché comme les blés

J'étais pas ce qui se se faisait d'mieux en mec
Plein de complexes, éternel ex, parle au passé
Fallait jouer les 6 chiffres, au pif, mon découvert fou

Sorti, blindé jusqu'à mon dernier souffle

SHURIK'N

Allez, souffle tes bougies et bon anniversaire
Lui dit son père il pose son verre et embrasse sa mère
Il ne lui en veut plus pour l'abandon devant la maternelle

L'eau a a coulé depuis il a pu tester ses propres ailes
Simple radeau il est devenu bateau, travaille au Mc Do
Va à la fac, sort avec ses potos

Sa première cigarette, sa première voiture, son premier joint
Sa première capote pour lui tout ça c'est loin


FAF LARAGE
C'est loin le temps où j'étais un gosse, un merdeux moche
Pas d'potes, pas d'meuf, pas d'sous, pas d'pot

L'adolescence m'a grillé, fallait vivre et j'ai chié
Prié les flics d'arrêter de gifler
Prison je connais, quadrillé ma vie, j'y ai trempé

Réinséré, replié sans famille j'étais
À bout, à court, de tout, logé dans un foyer
Le soir je campais aux entrées des boîtes pour rêver


Refrain


SHURIK'N
Cursus classique il prépare sa thèse
Et bosse en plus parce qu'à présent les factures ça pèse

Son père est mort, son fils est né
Le printemps vient d'arriver et sa mère s'est remariée
Ca va pas mal pour lui non plus niveau boulot c'est le pied

Il passe les mois d'Août à St Tropez, sa femme est belle
Il construit sa vie comme un dessin d'architecture
Pas de gommage ni de rature dans son futur


FAF LARAGE
Le futur bien j'ai la caille, la caisse

Lorsque j'y pose mes fesses toutes les pouffes m'agressent
Et je frime ouais fils, je frime comme c'est bon
On gagne des millions à 40 ans on ne te refuse plus rien

Le petit gros qui louche en costard c'est moi
Ceux qui me trouvaient indésirable aux abois
J'apprécie, j' y pense midi, quand je conduis

Ce vieux qui gît sur un banc j'aurais pu finir comme lui
En proie aux flics moi ils me laissent tranquille sûr
Je marche au Moët, cigare j'ai une belle voiture


SHURIK'N
Bien sûr une belle voiture, une baraque design

Le samedi soir devant Arthur et le dimanche à la campagne
La famille s'agrandit, le compte en banque aussi
Fruit d'une tâche bien accomplie

Soudain il sursaute un agent lui demande de dégager
Ses songes au fond de son esprit sont retournés
Il regroupe ses affaires sur son banc habituel

Puis les gens le regardent disparaître au coin de la ruelle
Il fut comme eux jadis, y pensent-ils? J'en doute
Ce vieil homme qui sous le poids des âges s'arc-boute

Il tourne à gauche et s'engouffre dans une rue mal éclairée
Et croise la route de Dame Destinée

Refrain

Submit Corrections

Thanks to maria.01215