Warning: session_start(): open(/var/lib/php/sessions/sess_ki0ss0veotn763nkmrg6jqjd16, O_RDWR) failed: No space left on device (28) in /var/www/html/lyricsreg.com/reg.php on line 2

Warning: session_start(): Failed to read session data: files (path: /var/lib/php/sessions) in /var/www/html/lyricsreg.com/reg.php on line 2
Charles Aznavour : A Propos De Pommier lyrics

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z #

Charles Aznavour lyrics : "A Propos De Pommier"

Un jour le Bon Dieu

Le front soucieux


Se dit mon vieux


Ton grand ciel bleu

N'a rien de rose


Plus j'y réfléchis


Plus je me dis

Qu'il manque ici


Un paradis


Ou autre chose

Il fit tant et bien


Avec ses mains


Et presque rien

En un peu moins


D'un semaine


Qu'il avait créé

Les champs, les prés


L'hiver, l'été


Et aussi les,

Formes humaines


Il les convoqua


Leur dit: "voilà

Avec tout ça


Vous n'avez qu'à


Vivre tranquilles

Je vous en fais don


Tout y est bon


Mais attention,

D'être dociles


Et de me faire la promesse


De ne pas toucher,

Non de ne pas toucher au pommier


Non de ne pas toucher au pommier"




Le bon Dieu parti


Adam se dit


Ben mon ami,

T'es mieux ici


Que dans une usine

T'as une poupée


Une beauté

Qui est roulée

Comme pour touner


A la Goldwine

Et ce brave Adam


Passait le temps

En souriant

Béatement


Comme bien des hommes

Sans avoir idée

Que sa moitié


Puisse flirter

Avec un r'pré-

-sentant en pomme


Ev' trouvait charmant

Et affolant

Ce beau Tarzan

Nommé Serpent


Dit à sornettes

Qui sut l'envoûter

La fasciner


Lui fair' croquer dans la pomme

Et perdre la tête

Au point d'oublier sa promesse

De ne pas toucher au pommier


Non, de ne pas toucher au pommier

Non, de ne pas toucher au pommier




Tout commence ici

Eve en folie

Pris un beau fruit

Et le tendit

A son p'tit homme

Et le brave Adam

Toujours confiant

A belles dents

Mordit dedans

Comme une pomme

Losque Dieu l'apprit

Avec mépris

Il leur a dit

Plus d'paradis

Non, je vous condamne,

A vivre et lutter

A travailler

Hiver, été

Et tout ça c'est

A cause d'une femme

C'est ainsi depuis

Que la vie

Même aujourd'hui

L'homme est trahi

Dans l'ignorance

Et le vieux pommier

Presque oublié

Est remplacé

Par le péché

De complaisance

Car les femm's tiennent leur promesse

De ne pas toucher au pommier

Non de ne pas toucher au pommier

Car, elles préfèrent goûter au péché

C'est si doux, c'est si doux

De goûter au péché

Ah ! C'est doux, de goûter au péché

De goûter au péché.

Submit Corrections